Les nouvelles résolutions d’arrêt du tabac après plusieurs tentatives et des rechutes

Les nouvelles résolutions d’arrêt du tabac après plusieurs tentatives et des rechutes

Que ce soit lors du mois sans tabac ou à un autre moment dans leur vie, beaucoup de personnes ont déjà réussi à arrêter de fumer plusieurs semaines. Mais malgré un sentiment de délivrance et de satisfaction, certains reprennent quand même la cigarette. Chez les fumeurs, les rechutes sont fréquentes et il faut parfois plusieurs tentatives avant de parvenir à maintenir l’arrêt tabagique durablement. Une chose est sûre, tout le monde s’accorde à dire qu’une seule cigarette suffit pour retomber dans l’addiction. Alors, quelles nouvelles résolutions pour réussir définitivement l’arrêt du tabac ? Quels sont les conseils des addictologues ?

Il faut souvent plusieurs tentatives pour parvenir à arrêter de fumer

En parcourant les divers témoignages disponibles sur internet et sur tabac infos services, on se rend compte qu’il faut souvent plusieurs tentatives aux fumeurs pour parvenir à l’arrêt du tabac durablement. C’est également une tendance rapportée par les tabacologues. Le plus souvent, la reprise du tabac après un arrêt survient lors d’un événement en société. Un repas entre amis ou en famille, une sortie dans un bar ou ailleurs, l’ex fumeur se laisse tenter par une cigarette plus par curiosité que véritable envie. Il se jure à cet instant que ce n’est qu’une seule cigarette, une exception. Et voilà comment il retombe dans l’addiction du tabac. Selon le corps médical, il faut en moyenne 5 tentatives pour parvenir à arrêter de fumer définitivement. Alors, quels conseils des tabacologues pour faciliter cette démarche ?

Les conseils des tabacologues pour faciliter l’arrêt du tabac

Des tabacologues livrent les clés du succès pour réussir à arrêter de fumer. Tout d’abord, ils rappellent que le sevrage tabagique se pense aussi en amont. Même si certains fumeurs ont l’impression d’arrêter de fumer du jour au lendemain, les tabacologues se sont aperçus qu’il y a souvent une sorte de préparation, souvent inconsciente, avant le passage à l’acte. Par exemple, beaucoup de fumeurs ont diminué leur consommation, arrêté de fumer dans certaines pièces de leur logement ou simplement retardé la première cigarette du matin. D’autres se sont mis au sport ou essaient de supprimer des cigarettes en les remplaçant par une alternative nicotinée.

Les tabacologues recommandent aux personnes qui souhaitent arrêter de fumer, d’éviter les situations qui pourraient les faire chuter, au moins dans les premiers temps. Parmi les quelques astuces recensées pour faire passer une envie subite de fumer, ils conseillent diverses stratégies. Mettre une huile essentielle sur son poignet et ses tempes afin de recentrer le cerveau sur le sens olfactif, boire un jus de tomate ou encore faire un exercice de respiration. Mais ils rappellent que ces fortes envies peuvent être évitées par la prise d’un substitut ou d’une alternative à base de nicotine.

La prise d’un substitut ou d’un alternative nicotinée afin d’éviter une rechute

La Haute Autorité de Santé a partagé ses recommandations en matière d’arrêt du tabac. Ces recommandations incluent la prise en charge par un professionnel de santé afin de permettre un suivi et la mise en place d’un traitement de substitution si nécessaire. Les médicaments utilisés en première intention sont les traitements de substitution nicotinique (aussi appelés TSN). Ils sont disponibles sous différentes formes et ont un rapport bénéfice / risque favorable dans l’arrêt du tabac. Depuis peu, les TSN peuvent par ailleurs être achetés en pharmacie sans prescription.

Sinon, d’autres alternatives nicotinées sont recommandées par les tabacologues pour l’arrêt du tabac. Notamment la cigarette électronique, qui présente l’avantage de procurer du plaisir au fumeur. Ainsi, il trouve l’arrêt du tabac plus facile et augmente ses chances de réussite. En tant que produit libre d’accès pour les adultes, les produits du vapotage peuvent être utilisés, par choix individuel, en dehors ou en complément d’une prise en charge pour arrêter de fumer dans le cadre du système de soin. Les autres alternatives à base de nicotine peuvent également être utiles pour aider le fumeur à diminuer ou arrêter sa consommation de cigarettes. Il y a par exemple les sachets de nicotine à placer sous la lèvre supérieure ou encore les billes de nicotine. Ces autres alternatives présentent l’avantage de pouvoir être utilisées partout et en toute discrétion.

 

Sources :

 

17 Haut Conseil de la santé publique. Avis relatif aux bénéfices-risques de la cigarette électronique – 26 avril 2021. Paris: HCSP; 2021.

https://www.hcsp.fr/Explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=1138

https://www.ouest-france.fr

https://www.ouest-france.fr

[TS_Poll id="1"]

Newsletter

Dernières actualités

Questions fréquentes à propos des sachets de nicotine et les réponses

Comment les sachets de nicotine améliorent vos journées de travail ?

Interdiction des sachets de nicotine aux Pays-Bas, qu’en est-il ?