Selon le CNCT, certaines recommandations formulées par l’OPECST sont infondées

Selon le CNCT, certaines recommandations formulées par l’OPECST sont infondées

parlement européen

Le CNCT réagit aux conclusions de l’Office parlementaire sur les « alternatives au tabac fumé ».

Début octobre 2023, l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST), a édité une note parlant des nouveaux produits du tabac et des produits alternatifs à base de nicotine. Certaines des préconisations faites dans cette note ont fait réagir le CNCT. Explications.

Le CNCT en désaccord avec l’OPECST

Récemment, le CNCT a réagi face à certaines des recommandations de l’OPECST concernant les alternatives au tabac. En effet, le CNCT a évoqué que certaines de ces recommandations sont inadaptées, et potentiellement à risque pour la santé publique. C’est pourquoi il a demandé que des représentants de l’industrie du tabac et de la nicotine soient entendus par des scientifiques et que ces auditions se fassent en toute transparence. 

Un amalgame entre le tabac à chauffer et la cigarette électronique

En effet, la note de l’OPECST fait un amalgame entre le tabac à chauffer et la cigarette électronique, qui sont deux produits bien différents et à distinguer. Pour être entendu, le CNCT a rappelé que les risques sanitaires associés au tabac chauffé sont considérablement plus élevés que ceux d’une cigarette électronique. Du point de vue du CNCT, la cigarette électronique peut être considérée comme une alternative plus saine pour se délester de la cigarette. A contrario, le tabac chauffé ne doit en aucun cas être présenté comme un outil de sevrage tabagique.

Les préconisations du CNCT sur les nouveaux produits du tabac et de la nicotine

Le CNCT encourage l’OPECST à soutenir la recherche scientifique. Il est important d’étoffer les connaissances sur la nocivité des nouveaux produits du tabac et ceux de la nicotine. Il évoque aussi l’intérêt de la mise en place d’un « Noci-score » se basant sur la recherche scientifique. Cela permettrait d’éclairer le consommateur sur la nocivité relative des différents produits. Une mesure qui nécessitera au préalable la contribution des scientifiques. Pour ce faire, il faut plus d’études afin d’évaluer le degré de nocivité des différents produits. 

 

Sources :

https://cnct.fr

Les risques de la nicotine sur la santé

Les risques de la cigarette électronique d’après la science

 

 

Loading poll ...

Newsletter

Dernières actualités

Questions fréquentes à propos des sachets de nicotine et les réponses

Comment les sachets de nicotine améliorent vos journées de travail ?

Interdiction des sachets de nicotine aux Pays-Bas, qu’en est-il ?