Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Interdiction des cigarettes électroniques en Ouzbékistan et au Kirghizistan, les sanctions prévues

Interdiction des cigarettes électroniques en Ouzbékistan et au Kirghizistan, les sanctions prévues

L’interdiction de la vente de tous les produits de vapotage et de leurs liquides, ainsi que les systèmes de tabac chauffé, a été décidée par le ministère de la santé de l’Ouzbékistan. Au Kirghizistan aussi, la commission des affaires sociales du Parlement a adopté à l’unanimité un projet de loi qui interdit la vente et la consommation d’e-cigarettes et d’e-liquides. On fait le point sur l’interdiction des cigarettes électroniques en Ouzbékistan et Kirghizistan.

Des mesures strictes contre la cigarette électronique en Ouzbékistan et au Kirghizistan

Selon l’Ouzbékistan, trop de nouveaux produits du tabac et produits à base de nicotine ont été introduits dans le pays ces dernières années. l’Ouzbékistan rend responsables ces produits de la hausse considérable du nombre de fumeurs, notamment chez les jeunes adultes. En Ouzbékistan, la consommation de tabac chauffé est plus de 2,5 fois plus élevée chez les jeunes ayant entre 18 et 29 ans que chez les adultes de plus de 30 ans. Pour la période allant de 2021 à 2023, les ventes de cigarettes électroniques ont connu une augmentation de 80 % par rapport aux trois années précédentes. De ce fait, le pays a décidé de prendre des mesures drastiques, notamment à l’encontre de la cigarette électronique en décidant de l’interdire. Au Kirghizstan, le parlement a également décidé d’interdire l’importation, la vente et l’utilisation des cigarettes électroniques. De lourdes sanctions sont prévues en cas de non-respect des nouvelles directives.

De lourdes sanctions en cas d’usage ou de vente de cigarettes électroniques et e-liquides

Au Kirghizistan, la législation prévoit une amende dont le moment s’approche des 500 dollars pour la consommation la détention d’une cigarette électronique, et une contravention pouvant atteindre 700 dollars en cas de vente d’e-cigarettes ou d’e-liquides.

En Ouzbékistan, la loi prévoit des sanctions pouvant aller d’une amende de 1 000 dollars à 5 ans d’emprisonnement.

Un autre pays d’Asie centrale suit la même voie

Selon une enquête menée par l’Organisation mondiale de la santé en 2022, 9,8 % des adolescents de moins de 15 ans au Kazakhstan étaient des utilisateurs réguliers de la cigarette électronique. Au début de l’année 2024, le Parlement du Kazakhstan a décidé de prendre des mesures pour réduire la consommation de nicotine dans le pays. L’une d’elles vise à interdire complètement la vente des produits du vapotage.

Sources :

https://timesca.com/uzbekistan-proposes-ban-on-e-cigarettes/

https://www.2firsts.com/news/kyrgyzstan-parliament-passes-bill-banning-use-of-e-cigarettes-and-e-liquid

 

Loading poll ...

Newsletter

Dernières actualités

Questions fréquentes à propos des sachets de nicotine et les réponses

Comment les sachets de nicotine améliorent vos journées de travail ?

Interdiction des sachets de nicotine aux Pays-Bas, qu’en est-il ?