Qu’est ce que la nicotinothérapie, cette approche thérapeutique avec la nicotine ?

Qu’est ce que la nicotinothérapie, cette approche thérapeutique avec la nicotine ?

Les avantages de la nicotine dans le cadre de certaines maladies, transparaissent aujourd’hui dans plusieurs études scientifiques. Ces études révèlent que la nicotine favoriserait la concentration et, plus surprenant encore, permettrait de traiter et de prévenir des affections neurologiques telles que la maladie de Parkinson, la schizophrénie ou autres troubles d’ordre neurodégénératif. La science a donc donné un nom à ces traitements de pathologies par la nicotine : la nicotinothérapie. On fait le point.

Définition de la nicotinothérapie

Avant, on utilisait le terme nicotinothérapie pour décrire le sevrage du tabac par patch cutané. Mais aujourd’hui, parce qu’elle a eu de bons résultats lors de son utilisation thérapeutique alternative pour des maladies neurologiques et psychiatriques, on parle de nicotinotherapie au sens plus large (traitement de pathologies). Certains groupes, tels que le Groupe Parkinson Ile-de-France, sollicitent d’ailleurs la reconnaissance de la nicotinothérapie comme traitement de la maladie car l’efficacité du traitement est affirmée par des patients qui sont suivis par des médecins qui soutiennent cette méthode.

La nicotinothérapie en cas de maladie neurodégénérative

Plusieurs études ont déjà démontré l’efficacité de la nicotine dans la prévention et le traitement de Parkinson, une maladie neurodégénérative qui perturbe les mouvements et se manifeste par des tremblements. En 1966, Harold Kahn, un épidémiologiste américain, a réalisé la première étude en démontrant que, parmi 300 000 vétérans américains, les fumeurs présentaient onze fois plus de risques de décès que les autres, mais également trois fois moins de risques de contracter la maladie de Parkinson. Par la suite, cette découverte fut validée en 1971 par une étude menée sur les fumeurs de Baltimore, puis en 1979 par les recherches menées par Marie-Françoise Chesselet, une neurobiologiste française reconnue aux États-Unis. La chercheuse a souligné l’effet positif de la nicotine en cas de maladie de Parkinson. Effectivement, la présence de nicotine encourage la production de dopamine, qui se produit dans le striatum, une zone du cerveau responsable de la motricité, et c’est ce qui explique son efficacité chez les patients souffrant de troubles moteurs tels que ceux causés par la maladie de Parkinson..

La thérapie à base de nicotine pour les problèmes de mémoire et d’attention

La molécule pourrait aussi être utilisée pour traiter d’autres maladies. La nicotine alimentaire, présente à faible dose dans les poivrons ou les tomates, était déjà bien connue par les scientifiques pour ses effets bénéfiques sur la concentration et la mémoire. Cependant, certains cherchent maintenant à prouver que le traitement nicotinique encouragerait également l’attention et la mémoire. En 2008, le directeur d’un centre de médecine cognitive, Paul Newhouse, a rendu ses conclusions sur une recherche menée sur 15 individus souffrant de troubles de l’attention et ayant reçu de la nicotine. Le chercheur à observé que la nicotine contribue à augmenter la mémorisation et la concentration.

La nicotine apparaît donc, au regard des études scientifiques réalisées, comme une molécule pouvant aider à développer les capacités cérébrales et protéger contre des maladies liées au à la motricité notamment. La nicotinothérapie pourrait même constituer un espoir pour la maladie d’Alzheimer. En effet, en améliorant la communication entre les neurones et les cellules gliales, afin de favoriser la libération de la sérine, la nicotine pourrait favoriser la circulation de l’influx nerveux dans l’hippocampe, un centre crucial de la mémoire.

 

Sources :

https://www.lepoint.fr

https://www.letelegramme.fr

https://gp29.net/?p=3382

Loading poll ...

Newsletter

Dernières actualités

Questions fréquentes à propos des sachets de nicotine et les réponses

Comment les sachets de nicotine améliorent vos journées de travail ?

Interdiction des sachets de nicotine aux Pays-Bas, qu’en est-il ?