Peut-on emporter sa cigarette électronique dans l’avion ?

Peut-on emporter sa cigarette électronique dans l’avion ?

Peu importe la raison du voyage en avion, il est essentiel de prendre en compte les spécificités de ce mode de déplacement quand on utilise une cigarette électronique. À l’aéroport, il n’est pas possible de vapoter à sa guise. Aussi, le pays de destination peut être soumis à des réglementations bien plus rigoureuses que celles que nous connaissons en France. Il faut donc être informé et se conformer aux exigences spécifiques de chaque pays. Les conditions de transport de la cigarette électronique et des produits de vapotage dans l’avion sont également soumises à des normes rigoureuses dictées par la réglementation internationale. On fait le point sur ce qu’il faut savoir avant de prendre l’avion avec sa cigarette électronique.

Les réglementations par rapport à la cigarette électronique en avion

La législation du pays de destination en matière de vapotage est une question essentielle. Lors de la planification d’un voyage en avion, il est important de se renseigner sur les règles qui régissent la cigarette électronique dans le pays de destination. Il est clair qu’il n’y a pas de problème pour un vol national, mais la politique française en matière de produits de vapotage reste stricte lors d’un trajet en avion. Cependant, il est important de noter qu’à l’étranger, il est courant de se retrouver confronté à des contraintes significatives concernant l’achat, la possession ou l’utilisation de la cigarette électronique. C’est le cas en Inde, en Turquie ou au Brésil, par exemple. On sait aussi qu’il existe des disparités entre les différents états aux USA concernant la législation fédérale.

En France, on peut conserver sa cigarette électronique dans sa poche quand on se trouve dans l’aéroport, mais il faut sortir à l’extérieur pour vapoter ou bien se diriger vers les espaces fumeurs dédiés lorsqu’ils existent. En effet, les aéroports français sont des lieux publics fermés et couverts à usage collectif. Ils dépendent donc de la loi n°2016-41 du 26 janvier 2016 et de l’article L 3513-6 du code de la santé publique.

Interdiction totale d’utiliser sa cigarette électronique dans un avion

L’interdiction catégorique de vapoter en avion est une réalité pour toutes les compagnies. Pour les personnes très dépendantes effectuant de longs trajets, il est donc important d’envisager une alternative comme des gommes ou des sachets de nicotine par exemple. Ces alternatives sont en effet autorisées dans les avions. Il faut également savoir qu’il est formellement interdit d’utiliser sa cigarette électronique dans l’avion, pour la recharger. La raison est simple, les accus sont des dispositifs sensibles et peuvent surchauffer lors de la charge. Il existe donc un risque d’incendie et c’est pour cela que c’est interdit.

Comment transporter sa cigarette électronique, ses accus et e-liquides dans l’avion ?

La cigarette électronique ne peut être emportée dans les bagages à main en cabine. Il en va de même pour les accus. Tous ces accessoires doivent voyager dans un bagage en soute. Chaque compagnie stipule par ailleurs ses conditions de transport pour la façon d’entreposer les accus et cigarettes électroniques dans les soutes des avions.

Comme par exemple, la nécessité de démonter les accus préalablement au vol et de les ranger dans une boîte de protection ou encore une limite concernant le nombre d’accus ou de batteries de rechange.

Concernant le transport des e-liquides en avion, il faut les placer dans un sachet plastique transparent car ils sont soumis aux mêmes règles de transport que les produits cosmétiques. On peut les transporter de cette façon dans un bagage à main en cabine chez certaines compagnies, et chez d’autres seulement en soute.

Les conseils pour un transport optimal de son  matériel de vapotage en avion

Pour éviter les fuites de e-liquides dans les cigarettes électroniques dans l’avion, il est recommandé de prendre certaines dispositions. En effet, il existe un risque de fuite du clearomiseur quand un e-liquide est liquéfié. Il est donc préférable de vider son clearomiseur en amont. Il y a aussi un risque de fuite pour les flacons de e-liquides, même neufs. En les plaçant dans un sachet plastique transparent, cela permet d’éviter que le liquide se déverse dans vos affaires.

Sources :

https://www.ecigplanete.com

Loading poll ...

Newsletter

Dernières actualités

Questions fréquentes à propos des sachets de nicotine et les réponses

Comment les sachets de nicotine améliorent vos journées de travail ?

Interdiction des sachets de nicotine aux Pays-Bas, qu’en est-il ?