3 idées reçues sur le vapotage et la cigarette électronique

3 idées reçues sur le vapotage et la cigarette électronique

vapotage cigarette électronique

Concernant le vapotage et la cigarette électronique, certaines idées reçues subsistent. Tour d’horizon des fausses idées sur le sujet et explications.

Idée reçue n° 1 : vapoter comporte les mêmes risques que le fait de fumer

D’après un sondage BVA Sovape conduit en septembre 2020, 58 % des personnes sondées croyaient que les liquides à vaper étaient aussi risqués que les cigarettes. Pourtant, plusieurs études scientifiques ont estimé que les risques associés au vapotage étaient bien inférieurs à ceux du tabagisme (95%moins risqués). D’ailleurs, la Société francophone de tabacologie (SFT) et la Société de pneumologie de langue française (SPLF) ont évoqué en 2019, la cigarette électronique comme une aide potentielle pour le sevrage du tabac. On sait aussi que près de 700 000 personnes en France ont arrêté de fumer en optant pour l’alternative de l’e-cigarette (baromètre 2017 de Santé publique France).

Idée reçue n° 2 : vapoter un e-liquide avec la plus faible dose de nicotine est préférable

La nicotine présente dans les e-liquides n’est pas dangereuse pour la santé. Les e-liquides les moins dosés en nicotine tournent autour de 2 mg à 6 mg. D’après le sondage BVA Sovape, 78 % des personnes interrogées pensaient qu’il était risqué de vapoter un e-liquide avec une dose de nicotine plus importante. Hors, pour les personnes dont la dépendance tabagique est forte, choisir un liquide faiblement dosé en nicotine s’avère contre-productif. Quand on achète un e-liquide, il faut prendre en compte le niveau de sa dépendance. 

Idée reçue n° 3 : On ne peut pas vapoter et prendre des substituts nicotiniques en même temps

Il est parfaitement possible de combiner cigarette électronique et substituts nicotiniques. D’ailleurs, certains médecins et addictologues recommandent à certains de leurs patients d’associer le vapotage à un substitut nicotinique. Pour finir, l’association de l’e-cigarette avec une autre alternative comme les sachets de nicotine, peut s’avérer être très pratique. En effet, il existe de nombreux lieux où il n’est pas autorisé de vapoter. Avec l’alternative des sachets de nicotine par exemple, la personne peut recevoir son apport en nicotine n’importe où.

Sources :

https://www.60millions-mag.com

 

Loading poll ...

Newsletter

Dernières actualités

Questions fréquentes à propos des sachets de nicotine et les réponses

Comment les sachets de nicotine améliorent vos journées de travail ?

Interdiction des sachets de nicotine aux Pays-Bas, qu’en est-il ?