Journée mondiale sans tabac le 31 mai 2024, l’occasion de parler des alternatives sans tabac

Journée mondiale sans tabac le 31 mai 2024, l’occasion de parler des alternatives sans tabac

Le 31 mai 2024 est la journée mondiale sans tabac. Cette journée mondiale met l’accent sur l’action anti tabac menée par l’OMS et les dangers du tabagisme pour la santé. La Journée mondiale sans tabac a été créée par l’Organisation mondiale de la santé en 1987 dans le but de faire mieux connaître l’épidémie mondiale de tabagisme et ses effets mortels. Aujourd’hui, elle est aussi une occasion pour faire de la prévention et communiquer autour des alternatives sans fumée ni tabac.

Les alternatives et TSN à l’occasion de la journée mondiale sans tabac

S’il est important de parler des alternatives sans fumée ni tabac et des TSN à l’occasion de la journée mondiale sans tabac, c’est parce qu’elles ont déjà aidé de nombreux fumeurs à arrêter la cigarette. On sait par exemple que les patchs cutanés de nicotine associés à un autre substitut nicotinique comme les gommes ou les pastilles, augmentent les chances de réussite d’un fumeur. Un traitement de substitution nicotinique permet de délivrer de la nicotine au cerveau, et c’est en cela qu’ils sont utiles dans le cadre du sevrage tabagique.

Les études ont montré que l’association de deux TSN permet d’augmenter les chances d’arrêt du tabac. Elles ont également révélé qu’entre eux, les TSN sont égaux en termes d’efficacité. Seul le dosage de nicotine choisi peut influencer la qualité du sevrage tabagique. En effet, les études ont révélé que les utilisateurs de patchs cutanés de 25 mg sur 16 heures ou de patchs de 21 mg sur 24 heures, étaient plus susceptibles d’arrêter de fumer que les personnes utilisant des patchs à faible dose (15 mg sur 16 heures ou 14 mg sur 24 heures).

La cigarette électronique et les sachets de nicotine, deux alternatives au tabac

Non classés dans les TSN, la cigarette électronique et les sachets de nicotine fournissent pourtant eux aussi de la nicotine au cerveau. La seule différence est que ces alternatives ne sont pas considérées comme des médicaments. Aujourd’hui, que ce soit par certaines études scientifiques ou les témoignages d’utilisateurs, nous savons qu’elles ont déjà permis à des consommateurs de tabac de diminuer leur tabagisme ou même de l’arrêter. La cigarette électronique notamment, est utilisée par des personnes qui souhaitent conserver un certain plaisir dans le processus de sevrage du tabac. Et c’est probablement ce facteur qui les aident à réussir sans stress.

Les sachets de nicotine quant à eux sont plus récents et tout autant intéressants. Ils s’avèrent utiles dans tous les endroits où la cigarette électronique est bannie. Comme pour les utilisateurs de TSN, les usagers d’alternatives nicotiniques combinent parfois deux alternatives.

Sources :

https://www.cochrane.org/fr/CD013308/TOBACCO_quelle-est-la-meilleure-facon-dutiliser-les-traitements-de-substitution-nicotinique-pour-arreter-de

Loading poll ...

Newsletter

Dernières actualités

Questions fréquentes à propos des sachets de nicotine et les réponses

Comment les sachets de nicotine améliorent vos journées de travail ?

Interdiction des sachets de nicotine aux Pays-Bas, qu’en est-il ?