Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Une étude pour comprendre l’usage des produits nicotinés en France lors du sevrage tabagique

Une étude pour comprendre l’usage des produits nicotinés en France lors du sevrage tabagique

Les Français ont commencé à utiliser des produits nicotinés alternatifs à la cigarette traditionnelle dans leur vie quotidienne. Ainsi, 11 % d’entre eux indiquent consommer la cigarette électronique, 6 % disent être consommateurs de puffs, 4 % utilisent les patchs et gommes à la nicotine et 2 % les sachets de nicotine. Cependant, peu de données existent sur le profil et les utilisations des consommateurs de ces produits. Le groupe « Je suis vapoteur pour ne plus fumer » a demandé à l’IFOP de mener une grande étude pour comprendre les usages des produits nicotinés alternatifs dans la population française.

Pour cartographier les usages, une première enquête auprès d’un échantillon de 600 consommateurs de produits nicotinés et anciens fumeurs a été menée. Afin de mesurer les perceptions du grand public à l’égard des produits nicotinés alternatifs, une seconde enquête a été menée avec un échantillon de 1000 personnes.

Les alternatives à la cigarette sont connues des Français

Le premier enseignement tiré de cette étude est que les Français connaissent bien les produits nicotinés alternatifs. Plus de 8 personnes sur 10 ont déjà entendu parler de la cigarette électronique et des patchs de nicotine. Les gommes à la nicotine sont également bien connues. Comme les puffs et les sachets de nicotine sont plus récents sur le marché, ils sont un peu moins connus par les Français.

La cigarette électronique, première alternative consommée en France

La cigarette électronique est de loin le produit le plus consommé. 80 % des consommateurs déclarent utiliser la cigarette électronique et plus d’un sur deux l’utilisent régulièrement. Les autres produits nicotinés sont utilisés moins souvent. Seulement 10% des consommateurs utilisent régulièrement les puffs.

Il en va de même pour les gommes, patchs et sachets de nicotine, qui sont utilisés plus rarement (35 % des consommateurs). Aussi, l’enquête révèle que la plupart des consommateurs utilisent plusieurs produits (53 %).

Ainsi, pour résumer le profil type du consommateur est un utilisateur de cigarette électronique qui utilise fréquemment au moins un autre produit, voire plusieurs. Au total, 73% des consommateurs interrogés ont déclaré faire partie de ce profil. D’autre part, 85 % des consommateurs ayant arrêté la cigarette il y a moins de six mois utilisent un substitut de nicotine quotidiennement.

Les alternatives nicotinées sont utilisées pour arrêter la cigarette

Les résultats de l’étude montrent assez clairement que la motivation financière n’est que secondaire pour les consommateurs qui optent pour des produits comme la cigarette électronique. Les personnes indiquent s’être tournées vers les produits nicotinés alternatifs car ils étaient utiles pour un sevrage tabagique (38%) et moins dangereux que la cigarette traditionnelle (30%). L’étude nous apprend qu’ils sont nombreux à avoir fait plusieurs tentatives pour cesser de fumer (84%).

Il est clair que les produits nicotinés alternatifs sont une excellente alternative à la cigarette traditionnelle pour un public qui a connu de nombreux échecs dans ses tentatives de sevrage. De plus, notons qu’une grande partie des consommateurs prévoient de cesser de fumer (29% à court terme et 54% sans date précise).

Enfin et surtout, depuis leur transition vers des produits nicotinés alternatifs dans leur ensemble, de nombreux consommateurs ont constaté une amélioration de leur état de santé. En effet, 87% d’entre eux ayant enregistré une amélioration significative. Le plus souvent, il y a une réduction de la toux (65%), une amélioration de l’odorat (59%), une augmentation de l’énergie (42%) et une réduction du stress (25%).

Les consommateurs perçoivent les produits nicotinés comme une bonne alternative à la cigarette

L’enquête révèle également que les consommateurs de produits nicotinés sont largement convaincus de leur efficacité pour arrêter la cigarette traditionnelle (93%).

De plus, la plupart d’entre eux pensent que les alternatives nicotinées sont plus efficaces que les autres méthodes (66 %). Les trois quarts affirment avoir conseillé à leurs proches d’utiliser des substituts de nicotine pour les aider à arrêter de fumer.

 

Source :

https://www.ifop.com

Loading poll ...

Newsletter

Dernières actualités

Questions fréquentes à propos des sachets de nicotine et les réponses

Comment les sachets de nicotine améliorent vos journées de travail ?

Interdiction des sachets de nicotine aux Pays-Bas, qu’en est-il ?