Mois sans tabac, on vous dévoile 5 craintes courantes face à l’arrêt du tabac

Mois sans tabac, on vous dévoile 5 craintes courantes face à l’arrêt du tabac

Le mois sans tabac se déroulera tout au long du mois de novembre. A cette occasion, on vous parle des craintes les plus courantes rencontrées par les personnes qui veulent en finir avec le tabac.

La crainte de souffrir du manque de nicotine

La première crainte des fumeurs est de souffrir du manque de nicotine. Cette peur est exacerbée lorsque la personne a déjà connu cette sensation lors d’une précédente tentative d’arrêt du tabac. Pourtant, avec l’aide d’une alternative nicotinée, l’arrêt peut se faire de manière confortable, sans souffrance. Les alternatives à base de nicotine sont nombreuses : gommes à mâcher, sachets de nicotine, billes nicotinées, patchs cutanés, le fumeur à l’embarras du choix. Il est même possible de combiner l’une de ces alternatives avec la cigarette électronique.

La peur d’être sujet à des troubles de l’humeur 

Les troubles de l’humeur liés à l’arrêt du tabac sont causés par le manque de nicotine. Donc, en s’aidant avec une alternative nicotinique, la personne peut supprimer cette conséquence du manque car elle aura son apport en nicotine.

La crainte de prendre du poids lors de l’arrêt du tabac

La prise de poids relatée par les personnes ayant arrêté de fumer est souvent causée par le manque de nicotine. La personne ressentant le manque, tend à compenser avec de la nourriture, le plus souvent grasse ou sucrée. En optant pour un sevrage tabagique avec une alternative nicotinée, la sensation de manque et donc l’envie de compenser est fortement atténuée. En effet, la nicotine a un effet anorexigène, c’est-à-dire qu’elle diminue l’appétit.

La peur de ne pas y arriver

Cette peur est très courante chez les personnes ayant déjà plusieurs tentatives d’arrêt à leur actif. Mais il est important de se rassurer, car énormément d’anciens fumeurs ont eu besoin de plusieurs essais avant d’y arriver réellement. Chez certaines personnes l’arrêt est plus facile et plus rapide, alors que pour d’autres cela prend plus de temps. Quelle que soit cette durée, chaque cigarette qui n’a pas été fumée est déjà une victoire. Un moyen d’atténuer cette crainte est de se munir d’une alternative nicotinée pour éviter le manque de nicotine et augmenter vos chances.

La crainte de se sentir déprimé

Encore une fois, les symptômes dépressifs lors de l’arrêt du tabac sont causés par le manque de nicotine. Il est possible d’éviter ces effets ou de les atténuer considérablement en prenant une alternative à base de nicotine.

Sources :

https://www.ncbi.nlm.nih.gov
https://www.france-assos-sante.org

Loading poll ...

Newsletter

Dernières actualités

Questions fréquentes à propos des sachets de nicotine et les réponses

Comment les sachets de nicotine améliorent vos journées de travail ?

Interdiction des sachets de nicotine aux Pays-Bas, qu’en est-il ?