Train, covoiturage : quelle solution pour résister à l’envie de fumer ?

Train, covoiturage : quelle solution pour résister à l’envie de fumer ?

 

La législation sur le tabac interdit de fumer dans la plupart des lieux publics. Pour n’en citer que quelques-uns, les restaurants, les gares, les aéroports, les salles de spectacles, musées, administrations ou écoles par exemple. Ces interdictions de fumer s’étendent également à la cigarette électronique. Aujourd’hui, beaucoup de personnes prennent régulièrement le train ou un covoiturage notamment. Alors, comment résister à l’envie de fumer et ne pas ressentir de manque ?

Quelle solution pour éviter le manque de nicotine dans le train ou un covoiturage ?

Un long trajet en train ou en covoiturage peut rapidement devenir pénible pour une personne habituée à avoir sa dose de nicotine. En effet, il est formellement interdit de fumer ou de vapoter dans les trains et beaucoup de covoiturages sont non-fumeurs. Alors quelles solutions pour éviter le manque ?

L’alternative à base de nicotine dans le train ou le covoiturage

Plusieurs alternatives à base de nicotine existent et elles rendront les trajets en train ou en covoiturage beaucoup plus agréables pour les personnes consommatrices. On peut citer les gommes à mâcher ou les pastilles, mais il y a également les sachets de nicotine. Ces derniers permettent d’allier l’utile à l’agréable. En effet, les sachets de nicotine sont disponibles en plusieurs saveurs, formats et dosages. De plus, ils sont très discrets et faciles d’utilisation. Il suffit de placer un sachet de nicotine sous la lèvre supérieure pour profiter tranquillement d’une diffusion constante et maîtrisée durant un certain laps de temps. 

Loading poll ...

Newsletter

Dernières actualités

Questions fréquentes à propos des sachets de nicotine et les réponses

Comment les sachets de nicotine améliorent vos journées de travail ?

Interdiction des sachets de nicotine aux Pays-Bas, qu’en est-il ?